Systèmes géothermiques en boucle ouverte et en boucle fermée




Tous les systèmes géothermiques utilisent des boucles souterraines pour capter la température constante de la terre afin de fournir du chauffage et du refroidissement. Il existe plusieurs approches différentes de la conception des boucles de terre, mais elles relèvent toutes de deux catégories de base : les boucles fermées et les boucles ouvertes.

Bien que chaque boucle de terre remplisse la même fonction, il y a des avantages et des inconvénients à chaque conception. Dans cet article, nous allons explorer vos options afin que vous puissiez trouver la solution de chauffage et de refroidissement géothermique adaptée à votre maison.

Qu’est-ce qu’un système géothermique en boucle fermée ?

Un système géothermique en boucle fermée fait circuler en continu une solution de transfert de chaleur dans des tuyaux en plastique enterrés ou immergés. La boucle n’est remplie qu’une seule fois et ne nécessite qu’une quantité modérée de solution. La même solution est utilisée encore et encore dans un boucle fermée! Ces tuyaux souterrains sont reliés à une pompe à chaleur intérieure pour assurer le chauffage et le refroidissement.

Pour plus d’informations sur les différentes façons de concevoir les systèmes en boucle fermée, consultez notre guide détaillé des systèmes géothermiques à boucle de sol.

Qu’est-ce qu’un système géothermique en boucle ouverte ?

Un système géothermique en boucle ouverte conduit l’eau souterraine directement d’un aquifère voisin à une pompe à chaleur géothermique intérieure. Une fois que l’eau a quitté la maison, elle est expulsée par un puits de décharge, situé à une distance appropriée de la première. L’eau peut également être dirigée vers un étang local ou un fossé de drainage agréé, en fonction des codes locaux.

Comme les systèmes en boucle ouverte utilisent l’eau « une fois par jour », ils sont souvent appelés « systèmes de pompage et de déversement ».

Ce qui est mieux : Les systèmes géothermiques en boucle fermée ou en boucle ouverte ?

Coût :

Comme les systèmes en boucle ouverte ne nécessitent pas de tranchées, de forage ou d’enfouissement de centaines de mètres de tuyaux en plastique, ils constituent le type de géothermie le plus simple et souvent le moins cher à installer.

Ces coûts sont inévitables lors de l’installation de tout système géothermique en circuit fermé.

Faisabilité :

Les systèmes géothermiques en boucle ouverte ne sont une option que s’il y a un approvisionnement abondant en eau propre et fraîche sur place. Cette source d’eau doit également répondre aux besoins du système géothermique en gallons par flux, même en cas de changements de saison.

Les systèmes géothermiques en circuit fermé sont pratiques pour les petites et les grandes propriétés et ne dépendent pas d’une source d’eau proche pour chauffer et refroidir les propriétés.

Durabilité :

La performance d’un système en boucle ouverte peut se dégrader avec le temps si des problèmes de qualité de l’eau comme le limon, les sédiments ou une forte teneur en minéraux sont présents ou si l’approvisionnement en eau diminue pour une raison quelconque.

Les boucles géothermiques terrestres en circuit fermé peuvent durer plus de 50 ans, voire jusqu’à 100 ans avec peu ou pas d’entretien. Une fois installée, la boucle souterraine sera une installation permanente sur la propriété aussi longtemps qu’il y aura un bâtiment à chauffer et à refroidir.

Préoccupations environnementales :

Les systèmes en circuit ouvert peuvent remuer le limon et les sédiments qui peuvent affecter les aquifères domestiques pour les propriétaires qui dépendent de l’eau de puits. En outre, par crainte de la contamination ou de la perturbation de l’environnement, certaines municipalités n’autorisent pas du tout les systèmes en boucle ouverte.

Les systèmes géothermiques en circuit fermé font circuler un mélange d’eau et d’une petite quantité d’antigel. Le mélange de pissenlit n’est composé que de 22% de propylène glycol, un antigel de qualité alimentaire non toxique. Une fois installés, les systèmes en boucle fermée échangent de la chaleur avec le sol sans rien y mettre ni rien en retirer.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*